lundi 21 avril 2014

Le Ring pour les nuls

Le Ring ou La Tétralogie sont deux dénominations françaises d’une œuvre monumentale de Richard Wagner. Wagner en écrit le texte d’après des légendes allemandes et islandaises autour de l’anneau (Ring en allemand) des Nibelung  et il en compose la musique. L’œuvre est constituée de quatre (tetra- en grec) parties : un prologue et trois journées. Chaque partie forme un opéra qui peut être joué séparément, ou alors, l’œuvre est donnée de manière consécutive durant une semaine, ce qui est beaucoup plus rare. L’intégrale (L’or du RhinLa WalkyrieSiegfried Le crépuscule des dieux) totalise 16 heures de musique. C’est cette intégrale que Wagner projetait pour inaugurer son théâtre à Bayreuth. Le cycle complet du Ring est ainsi créé lors du premier Festival de Bayreuth les 13, 14, 16 et 17 août 1876.



4e tableau de L’Or du Rhin, mis en scène par Jean-Claude Riber
L’Anneau du Nibelung, Grand-Théâtre de Genève, Saison 1977-1978. Programme

Il est de bon ton, lors de la commémoration de centenaires (de la création de l'oeuvre en 1976 ou de la naissance du compositeur en 2013) de proposer un Ring intégral sur une semaine. Le Grand Théâtre de Genève n'y a pas manqué, dans les années '70 avec une production de Jean-Claude Riber et Josef Svoboda. Bientôt vous pourrez à nouveau expérimenter cette plongée musicale "façon festivalière" une semaine durant, en mai à Genève.

Les inconditionnels pourront lire Wagner dans le texte dans l'ouvrage Voyage au coeur du Ring réuni par Bruno Lussato. 

Les "nuls" se contenteront de la lecture du Wagner mode d'emploi de Christian Merlin, ouvrage court mais très complet, permettant d'appréhender le compositeur et son oeuvre de manière très accessible.
Tullia


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire