lundi 14 avril 2014

En coulisse : une partition restaurée

 cop. pour toutes les photos : BGE

Les partitions récentes, qui peuvent être empruntées sont protégées par des fourres, parfois elles sont reliées par un artisan de la cité (nous y reviendrons !).

Les documents historiques, quant à eux, bénéficient d'un traitement plus spécifique : on nettoie ou complète le papier endommagé ou manquant, on remplace le dos et les charnières, quand la reliure d'origine n'a pas de valeur. Une vraie métamorphose en découle !


                  

Chaque année une ou deux partitions sont sélectionnées afin d'être restaurées. De retour à la bibliothèque tout récemment, la partition présentée ici est celle de Cendrillon de Nicolo Isouard. Elle a été éditée à Paris en 1810.

Muriel



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire