jeudi 3 avril 2014

A l'affiche : Misterioso 119

Le Théâtre du Grütli propose jusqu'au 16 avril une pièce 
« Inspirée du célèbre morceau de jazz signé Thelonius Monk, « Misterioso 119 » de Koffi Kwahulé [qui] est une énigme théâtrale. Il y a ça d’abord dans mon désir du texte. L’auteur nous offre une partition composée de 16 tableaux et d’un nombre d’interprètes féminines à déterminer. Que raconte-t-il? Qui raconte quoi? Dans quels méandres de la psyché humaine l’auteur veut-il nous conduire? Plonger dans cet univers qui est aussi un condensé d’humanité, c’est à la fois tenter de percer les ressorts secrets de l’écriture et construire sa propre orchestration. Douze femmes incarcérées doivent créer un spectacle de danse. Émerge alors, sur un mode alternativement drôlatique et dramatique, un réseau inextricable de complexes, de fantasmes et de frustrations. Une passionnante aventure s’amorce… ».
 Cédric Dorier, metteur en scène

cop. Mario del Curto
En prison, des femmes répètent...
  

Si l'écriture de l'auteur de Côte d'Ivoire bercée par le jazz vous envoûte, prolongez le spectacle avec une partition de Thelonious Monk !

Disponibilité
Muriel

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire