vendredi 12 janvier 2018

Noemi Lapzeson

 


Noemi Lapzeson est partie rejoindre le coeur dansant d'un autre monde. J'ai eu l'immense privilège de suivre les cours qu'elle donnait au Grütli. Ce qu'elle m'a transmis est de l'ordre de l'intime et du profondément humain. C'est pourquoi je suis si émue aujourd'hui de sa disparition. Elle avait cette ouverture d'accueillir dans ses cours toute personne souhaitant explorer son corps, travailler la danse et le yoga, permettant ainsi à la modeste amatrice que je suis de recevoir son enseignement, tout en côtoyant des danseuses et danseurs professionnels. Quelle extraordinaire expérience j'ai pu vivre grâce à elle, je lui en suis éternellement reconnaissante.

                   

L'héritage culturel de cette immense artiste, pionnière et sensible, est retracé notamment au travers de deux ouvrages : Un corps qui pense de Marcela San Pedro, et le livre de photographies Noemi Lapzeson par Jesus Moreno

"On peut tout manipuler, falsifier, les images, les mots, les sentiments, on ne peut pas transiger avec le corps, sa douleur, sa peur. Créer peut être un besoin mais c'est surtout une discipline, du travail de tous les jours qui implique non seulement un travail physique mais aussi un travail de la pensée et de l'esprit" Noemi Lapzeson (Le Courrier du 27octobre 2017)


En pensée avec sa famille et ses amis.

Tullia

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire