lundi 28 août 2017

Peter Eötvös : Un concerto en hommage à sept astronautes disparus

Seven pour violon et orchestre de Peter Eötvös a été créé le 6 septembre 2007 a Lucerne, en Suisse, sous la direction de Pierre Boulez.

"La catastrophe de la navette spatiale Columbia, survenue le 1er février 2001, fut un événement dramatique qui m'a beaucoup affecté. Notamment l'image télévisée d'un casque d'astronaute vide et intact, qui faisait partie des débris trouvés au sol, a symbolisé, pour moi, la tragédie de cet accident dans lequel sept personnes ont trouvé la mort peu de temps avant le retour de la navette sur terre.
Depuis longtemps j'avais le projet d'écrire un concerto pour violon. Etant donné les événements tragiques de la 28e Space Shuttle Mission, j'ai repris cette idée ; le concerto pour violon comme dialogue musical entre soliste et orchestre me paraissait particulièrement approprié pour donner une forme musicale à la mémoire des astronautes tués.
 


L'équipage qui a péri dans la catastrophe (de gauche à droite) :
David Brown, Rick Husband, Laurel Clark, Kalpana Chawla, Michael Anderson, William McCool, Ilan Ramon 


Chacun des sept astronautes a reçu sa cadence dédicatoire personnelle. La composition reflète même les caractéristiques de leur personnalité en évoquant, par exemple, des réminiscences de la culture musicale de Kalpana Chawla, l'astronaute américaine née en Inde, ou d'Ilan Ramon, le premier israélien dans l'univers.
Le nombre 7 définit la structure musicale et rythmique de l'oeuvre et décrit en même temps le principe fondamental de la composition : 49 musiciens sont divisés en 7 groupes. Outre le violon soliste, 6 autres violons sont répartis dans la salle. Ils ressemblent à sept satellites ou à sept âmes qui planent dans l'espace en sonnant.
 Le concerto pour violon Seven est un monoloque très personnel et l'expression de ma compassion à l'égard des sept astronautes qui ont laissé leur vie pour l'exploration de l'univers et la concrétisation d'un rêve humain." (Peter Eötvös, avant-propos dans la partition, cop. Schott)


Péter Eötvös, compositeur, chef d'orchestre et pédagogue, est fasciné depuis son plus jeune âge par le cosmos. Il sera présent à Genève fin novembre pour diriger l'Orchestre de la Suisse Romande et la création de sa nouvelle oeuvre Multiversum une oeuvre dont le titre évoque l'existence d'univers parallèles au nôtre, hors de notre système solaire. Une rencontre à ne pas manquer ! (billets en vente dès le 30 août)



Photo © Kálmán Garas


Disponibilité
Tullia


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire