lundi 30 mai 2016

Requiem de Franz von Suppé

"La place du Requiem de Franz von Suppé dans la production du XIXe siècle est loin d’être mineure. Il ne s’agit nullement d’une œuvre de circonstance conçue par un talentueux compositeur d’opérettes – bien au contraire, ce Requiem fut délibérément composé avec le projet de faire une œuvre forte, à une époque où le compositeur n’ambitionnait aucune carrière théâtrale mais cherchait bien à s’établir comme compositeur « sérieux »."
 
Voilà ce que l'on peut lire dans l'introduction de la partition de cette messe des morts (Missa pro defunctis), éditée chez Carus par Gabriele Timm et Rainer Bohm.
"Marqué à la fois par les multiples influences culturelles véhiculées par les populations de l’empire austro-hongrois et fort de ses expériences en tant que maître de chapelle d’un théâtre ... Suppé puise non seulement dans le matériau du plain-chant grégorien, mais fait également appel à l’écriture fuguée, à la mélodie spirituelle, tout en incorporant des éléments de musique populaire slave et hongroise, d’opéras italiens, de musique militaire austro-hongroise et d’œuvres orchestrales romantiques. Dans certains passages Suppé s’inspire enfin des principes d’écriture de la messe classique avec orchestre – ainsi qu’en témoigne par exemple la répartition entre soli et chœur du Rex tremendae, ou encore la fugue du Kyrie."  

 
La bibliothèque vient d'acquérir le matériel d'orchestre complet, partition de direction, parties d'orchestre et réduction chant-piano, en vue d'une exécution en concert le 11 juin prochain par le choeur du CERN sous la baguette de Gonzalo Martinez. A vos agendas, à vos archets!

Disponibilité (partition et matériel d'orchestre) 
Disponibilité(chant-piano)
Tullia

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire