lundi 2 mai 2016

Chet Baker l'éternel retour

Chet Baker a fait la couverture de Jazz Magazine il y a quelques semaines. En effet, l'actualité est multiple autour du chanteur-trompettiste décédé voilà bientôt 30 ans. Tout d'abord : Autour de Chet réalisé par le studio d'enregistrement La Fabrique et dont Erik Truffaz a participé pour le titre Born to be blue : l'album est dans les bacs depuis le 29 avril !

            Chet Baker en 1955 Photograph: V&A Images/Getty Images                          Affiche du film (2015)

Ensuite, le film. L'acteur Ethan Hawke tente le pari d'incarner le chanteur-trompettiste dans son ascension, sa chute et sa renaissance ! Le film n'est pas encore programmé en Europe. Patience !




Enfin, Jazz Magazine dans son dossier fouillé redonne la parole au pianiste Michel "Mickey" Graillier, compagnon fidèle de Chet Baker pendant 10 ans, grâce à un interview de 1990 (Jazz Magazine no 335):


Chet avait le sens du silence. Le silence, c'est la matière première du musicien. J'en avais conscience mais au contact de Chet les choses sont devenues plus claires. Je me souviens de certains concerts au Japon où il avait bien dix mille personnes qui attendaient que Chet commence à jouer. Il s'avançait vers le micro, laissait passer quatre mesures, huit mesures... et dès qu'il attaquait, la note prenait toute son ampleur, on éprouvait comme une sorte de relâchement, il avait trouvé la réponse à une attente profonde de l'assistance, parce qu'il avait donné une signification musicale au silence avant de commencer son solo.

Chacun est libre de penser aux premières notes d'un morceau de son choix ou de venir chercher une partition !

Disponibilité 
Muriel

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire