lundi 14 octobre 2013

Sports et divertissements

Les titres fantaisistes d'Erik Satie étonneront toujours : 

Embryons desséchés, Musiques d'ameublement (Carrelage phonique, Tapisserie en fer forgé, Tenture de cabinet préfectoral...), Sonatine bureaucratique, Trois valses distinguées du précieux dégoûté, Allons-y chochotte, La belle excentrique...

Dans le même genre, la Bibliothèque musicale vient d'acquérir Sports et divertissements, une série de 21 petites pièces pour piano, intitulées La balançoire, Colin-maillard, Le bain de mer, Le water-chute, Le flirt, Le feu d'artifice...

Comme l'écrit Adélaïde de Place dans le Guide de la musique de piano et de clavecin (sous la dir. de François-René Tranchefort, éd. Fayard, 1987) :

Ce recueil de vingt-et-une miniatures qui, pour Milhaud, forme "l'une des oeuvres les plus caractéristiques de l'école française" a été esquissé entre mars et mai 1914 (...). Accompagnées de dessins de Charles Martin, ces pièces extrêmement brèves sont en réalité des instantanés musicaux qui, selon Alfred Cortot, correspondent le mieux "à la nature momentanée du singulier génie de Satie". Les citations parodiques des oeuvres précédentes ont disparu, remplacées par des commentaires qui s'intercalent entre deux portées. On peut donc y voir "l'intégration simultanée de trois dimensions (visuelle, littéraire et sonore)."



Le plus drôle est sans doute la préface écrite par Erik Satie. Voyez plutôt :

Cette publication est constituée de deux éléments artistiques : dessin, musique. La partie dessin est figurée par des traits - des traits d'esprit ; la partie musicale est représentée pas des points - des points noirs. Ces deux parties réunies - en un seul volume - forment un tout : un album. Je conseille de feuilleter, ce livre, d'un doigt aimable & souriant, car c'est ici une oeuvre de fantaisie. Que l'on n'y voie pas autre chose.
Pour les "recoquevillés" & les "abêtis", j'ai écrit un choral grave & convenable. Ce choral est une sorte de préambule amer, une manière d'introduction austère & infrivole. J'y ai mis tout ce que je connais sur l'ennui. Je dédie ce choral à ceux qui ne m'aiment pas.
Je me retire.






Une partition à voir et à écouter !

Disponibilité

Fabienne

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire