jeudi 23 février 2017

Atelier d'écoute samedi 4 mars 2017

Pour son troisième événement des Quatre saisons, la bibliothèque vous propose un atelier d'écoute musicale le samedi 4 mars 2017, animé par Claudio Chiacchiari, fondateur de Saisir le temps® et qui présente son travail ainsi : 
En musique, tout ne s’entend pas. Mais ce qui ne s’entend pas peut se voir.
Ensuite, on écoute mieux.
L’atelier révèle quelques trésors cachés dans la musique : signatures chiffrées,
initiales de l’être aimé, nombres bibliques, symétries, répétitions obstinées, proportions temporelles rendues harmonieuses par les puissances de deux ou par le nombre d’or…
À l’aide de jeux d’écoute et de partitions à voir, de Monteverdi à Bach et de Mozart à Bartók, l’atelier va et vient entre la pointe émergée et les structures immergées de l’iceberg musical.
 

Où est le miroir sur la partition ?

La question posée pour le canon de Schönberg est un exemple de l'écoute active développée au fil de l'atelier où les styles, les oeuvres nous conduiront du 16e siècle à nos jours. Le public sera guidé par Claudio Chiacchiari assis au piano ou proposant des versions choisies avec soin pour nous révéler ces Signes et nombres cachés - des partitions décodées !

Et, sans doute que l'une ou l'autre pièce de Purcell sera abordée !

 Funeral music of Queen Mary

Les ateliers de Saisir le temps® existent depuis 2004 et vous pouvez découvrir la diversité thématique, développée sous forme de cycles : Va-et-vient, Les maîtres des maîtres (Bach le maître des nombres, Beethoven le maître des sons, Debussy le maître des couleurs), Continuité - Discontinuité, Russe. D'autres ateliers développent un thème en une seule séance, comme celle consacrée à La nuit dans la musique qui a permis d'aborder les oeuvres de Lassus, Schubert, Chopin, Moussorgsky, Puccini, Strauss, Debussy, Ravel, Schönberg, Holst ou Varese.

L’atelier du 4 mars est accessible à toutes et tous et ne demande aucune connaissance musicale. L'inscription peut se faire par mail ou par téléphone.

Disponibilité
Muriel


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire