lundi 10 février 2014

Musique contemporaine en bibliothèque

Les partitions de musique contemporaine ne passent jamais inaperçues. Elles dépassent de tout sac sensé les protéger et le musicien qui vient en emprunter se distingue avant même de commencer d'aborder la partition !

 


En bibliothèque, elles restent un vrai cauchemar. Dépassant fréquemment les 40 cm de hauteur, n'entrant dans aucun rayonnage standard, elles trônent dans des bacs à part ou pire sont relayées au bas des étagères ! Toutefois, cela ne saurait freiner les achats des bibliothécaires en musique contemporaine.

Pour preuve, l'an passé, la bibliothèque a acquis plus de 120 partitions de musique contemporaine, notamment celles de Gaudibert et de Saariaho. Puis, tout récemment, ce sont un grand nombre de partitions de Michael Jarrell* qui ont trouvé leur place à la bibliothèque (Jarrell par ailleurs, rare artiste suisse issu de la musique classique à figurer dans les 153 portraits faits par le photographe Claude Dussez).


Compositeur genevois très actif (création mondiale il y a quelques jours avec Reflets au festival KlangZeit Münster 2014, participant du Wagner Geneva Festival l'an passé en s'associant au travail d'Olivier Py et Hervé Loichemol à la Comédie avec Siegried, nocturne), ses dernières créations portent toutes des titres en suspension, comme pour marquer l'éphémère. En voici quelques-uns : 

"... Emergences..."                            "... Un temps de silence... "

                  "... car le pensé et l'être sont une même chose..."

"... le ciel, tout à l'heure encore si limpide, soudain se trouble horriblement..."

"... mais les images restent..."

Que les formats encombrants ne vous freinent donc pas à découvrir cette musique !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire