vendredi 2 novembre 2012

La musique et l'écran

Nos voisines de palier Claudia Durgnat, Rossana Giovannini et leur équipe nous ont concocté une riche semaine de festival pour naviguer entre différents écrans - de cinéma, d'ordinateur, de télévision, voire même de téléphone portable. La bonne nouvelle c'est que le festival est entièrement gratuit, entrée libre à toutes les séances projetées au Grütli et à l'Arditi.

Cette année pas de prestigieux compositeur de musique invité, toutefois la musique est à l'honneur dans deux longs métrages: Berlin Telegram de Leila Albayaty, un road movie musical réalisé et mené par la chanteuse franco-iraquienne, ainsi que La leggenda di Kaspar Hauser de Davide Manuli, une fable techno-moderne rythmée par la musique de Vitalic.



 
Une journée pour tous accueille dimanche les familles. Les enfants vont s'initier à la réalisation d'un petit film au travers d'ateliers "son", "effets spéciaux" et "stop motion". A la Bibliothèque musicale, Alain Frey propose aux enfants de créer une bande sonore, au moyen de logiciels adaptés.
 

Et pour les gens pressés - working girl et citadins surbookés - la formule "Lunch Box" est séduisante. Il s'agit simplement d'aller manger son sandwich de midi confortablement installée dans un fauteuil de cinéma tout en visionnant une sélection d'une demi-heure de courts métrages. A 12h30, salle Fonction Cinéma au Grütli.











Festival tous écrans
Disponibilité
Tullia

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire