lundi 18 avril 2011

Musique au cinéma

  

Retour sur le message du 4 avril... 

Une affiche de Jean-Michel Folon illustre l'opéra Le vin herbé de Frank Martin... tellement bien qu'elle occulte totalement le 2e opéra annoncé parallèlement à Frank Martin : Gianni Schicchi de Puccini. A cette époque, l'opéra va être dans les mémoires de cinéphiles. En effet, James Ivory filme A room with a view en 1985. Le film obtient des récompenses et l'adhésion totale du grand public. L'air O mio babbino caro est sur toutes les lèvres...

Ces extraits d'opéra sur grand écran vont participer à rendre la musique lyrique accessible au plus grand nombre : combien sont-ils à être ressortis de Diva (1981) en se demandant qui avait composé l'air de la Wally ? * 

En élargissant le propos, certains films sont réalisés autour d'une musique. C'est le cas aujourd'hui du film de Philippe Claudel Tous les soleils ! Le réalisateur confie que le déclic pour élaborer son scénario a été l'écoute d'un CD de l'Ensemble L'Arpeggiata : La Tarentella, l'antidotum tarentullae !

A voir et à entendre, toutes affaires cessantes ! 

Et, pour ceux que le sujet intéresse, le prochain Salon musical de Vieusseux a pour très beau titre Musique et cinéma, des amants éternels. François Creux, Omer Sipahi et Xavier Parès débatteront sur ce thème le mercredi 4 mai à 20h.

* le compositeur est Alfredo Catalan

Disponibilité (air de Puccini)
Muriel

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire