lundi 25 juin 2018

Verfügbar aux Enfers

C'est lors d'une conférence donnée dans le cadre du festival Histoire et Cité que j'ai entendu parler de l'opérette de Germaine Tillion Verfügbar aux Enfers. Comme notre bibliothèque ne possédait pas cette oeuvre, c'était l'occasion de l'acquérir. Voilà qui est fait : le livret, avec le fac-similé en regard et dans un carnet annexé, est maintenant disponible dans un bel ouvrage édité chez de La Martinière.

Germaine Tillion (1907-2008) est une ethnologue française qui a travaillé en Algérie entre 1934 et 1940. De retour en France, elle entre dans la Résistance avant d'être déportée dans le camp de Ravensbrück. C'est ici qu'elle écrit en cachette son opérette Verfügbar aux Enfers.

Voici l'un des textes les plus singuliers parmi ceux qui proviennent des camps nazis de la mort. En octobre 1944, déportée depuis un an à Ravensbrück, Germaine Tillion choisit d'aider ses camarades en les entraînant dans la création d'une oeuvre. Cachée au fond d'une caisse d'emballage, elle rédige une "opérette-revue" consacrée à la vie au camp - comédie loufoque et en même temps analyse lucide de l'univers concentrationnaire. Faire mieux comprendre à ses compagnes d'infortune la situation dans laquelle elles se trouvent tout en les faisant rire, tel est le but que se donne - et qu'atteint - cette oeuvre insolite: voir son propre malheur à distance permet de mieux lui résister.
Dans cette opérette, les dialogues sont entrecoupés de danses et de chansonnettes, inspirées de mélodies connues à l'époque (chansons populaires, airs d'opéra ou marches militaires). En fin de volume sont données les références musicales dont sont issus ces airs : Au clair de la lune, Et l'on s'en fout d'attraper la vérole, des extraits de Phi-Phi, Irène, La fille de Madame Angot, Le roi d'Ys, Ciboulette, Orphée... Parmi ceux-ci, on trouve même la chanson Travaillons, ma mie, en chantant d'Emile Jaques-Dalcroze reprise avec les paroles Tuyautons, ma mie, en chantant ! 

Représentation au Théâtre Graslin, Nantes, 2011

En 2007, pour les 100 ans de sa créatrice, Verfügbar aux Enfers est mis en scène au Théâtre du Châtelet. En 2015, 7 ans après sa mort, Germaine Tillion entre au Panthéon.

Fabienne

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire