jeudi 28 décembre 2017

Réponse à la devinette de l'Avent

Ce mouvement était l'Adagio du 3e concerto brandebourgeois BWV 1048 de Johann Sebastian Bach (voir le billet du 30 novembre dernier)
La partition laisse la liberté aux interprètes de développer ou non cette cadence, puisque ces deux accords forment une sorte de suspension - la cadence est non terminée et se termine sur l'accord de quinte.  Mieux que de la théorie, les exemples sonores de la base de données Naxos vous permettront de constater les choix des interprètes.




Dans la vidéo ci-dessus, le 2e mouvement démarre à 5'57. Au clavecin, Karl Richter et le Münchener Bach Orchester. Pour la petite histoire*, ces mêmes interprètes sont gravés sur le disque d'or, du programme Voyager 1 de la Nasa, lancé en 1977 ! Une référence de l'époque ! Qui gravererait-on aujourd'hui pour illustrer au mieux le génie de Bach ? Le débat est lancé...



Bravo à Jean-Philippe et Fabienne pour leur réponse exacte !

Disponibilité
Muriel


* C'est ce genre de détails , mais pas seulement, que l'on découvre aux ateliers animés par Claudio Chiacchiari sous l'enseigne de Saisir le temps®. Si vous êtes intéressé(e) par Bach, le cycle Bach Pro Fan se poursuit en 2018...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire