lundi 16 janvier 2017

Vous connaissez Bachtrack ?

Commençons l'année par quelques chiffres. Le site Bachtrack qui existe depuis 2008, est "le site le plus important pour le référencement des concerts de musique classique à travers le monde". Il peut donc servir de guide pour aller écouter votre chef d'orchestre préféré ! Ayant suivi l'actualité au fil des mois, l'équipe de Bachtrack est à même de produire des statistiques en fin d'année telles que les oeuvres les plus jouées, celles qui dégringolent au classement, les époques ou les pays privilégiés par l'Asie : rien n'est laissé de côté, même pas les compositeurs dont on célébrait un jubilé. On apprend que Ginastera qui était au programme de notre premier événement Quatre saisons l'automne dernier, a été trois fois plus joué dans le monde qu'en 2013.

Pour cette année, il faudra donc s'attendre à une multitude d'événements pour le 150e anniversaire de la naissance d'Umberto Giordano. En effet, l'an dernier, il fut le compositeur d'opéra à avoir connu le plus grand regain d'intérêt depuis 2012.


Umberto Giordano à Montecatini avec sa femme Olga Spatz

L'année 2016 en chiffres montre aussi que les femmes compositrices ne sont pas - trop - loin du Top Ten : Saariaho, Gubaidulina respectivement en 17e et 22e place.

Enfin, Die Zauberflöte reste l'opéra le plus joué dans le monde... Les statistiques de la bibliothèque confirment ce choix, car c'est la partition qui arrive également en tête des prêts en musique classique avec Il tabarro de Puccini et le Veni Creator Spiritus de Jommeli. Les viennent ensuite sont : 4 canzoni polari de Berio, les Rumänische Volkstänze de Bartók, 25 tangos de Piazzolla et la Verklärte Nacht de Schönberg.

Pour les chiffres de 2017, c'est à vous de jouer !

Disponibilité
Muriel

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire