lundi 11 avril 2016

A l'affiche : Fleurs à temps partiel

Madama Butterfly est un vrai classique : un des opéras les plus connus au monde et sûrement le chef d’oeuvre de Giacomo Puccini.

Pourquoi n’arrête-t-il pas de nous émouvoir et de nous surprendre encore aujourd’hui?

On pourra le demander à deux grands spécialistes du théâtre lyrique, Michele Girardi et Anselm Gerhard, avec lesquels on aura l’occasion de se mesurer dans un débat vivant. Ouverte à toutes et à tous, sous la coordination de Giulia Riili, la rencontre aura lieu à Uni Bastions (salle B212) le vendredi 15 avril dès 13h.





La tragédie d’une femme, adolescente et mère, les rapports entre Occident et Japon, opportunisme et fascination pour les parfums, les couleurs et les mystères depuis toujours attribués à l’Orient… : ce sont entre autres les thématiques qui seront traitées pendant une conférence conduite par les étudiants de l’Unité de Musicologie de l’Université de Genève à La Musicale de la Bibliothèque de Genève le même jour à 17h30. Quelques ouvrages appartenant à la bibliothèque ayant servi aux étudiants pour leurs recherches seront dévoilés afin de démontrer la richesse et l'importance du support papier.

Le point d’orgue de la journée sera la musique même. On retournera au début du XXe siècle, quand la radio n'existait pas encore dans toutes les maisons : pour réécouter un opéra il fallait le jouer ! Un exemple de cette manière vivante d’appropriation d’une écoute est le Trio d’Aloïs Berghs, paraphrase instrumentale de Madama Butterfly composée quelques années après la première de l’opéra.


Programme complet

L'entier de la manifestation est tout public et gratuite : bienvenue !

Disponibilité

Fabienne

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire