mercredi 8 juillet 2015

Brève : Offenbach et les Musiques en été

Le compositeur d'opérettes Jacques Offenbach donne le coup d'envoi... des concerts de Musiques en été avec Pomme d'Api et Monsieur Choufleuri restera chez lui


partie de Violon I de Choufleuri

Si le directeur de l'Opéra de chambre de Genève Franco Trinca introduit les soirées lyriques de Musiques en été ainsi :
"Quelle ironie, quelle légèreté quand Offenbach répand son rire sur les travers un peu ridicules des hommes de son temps, soi-disant indifférents à l'amour, mais qui fondaient devant la première jolie femme, ou ceux qui voulaient être admis dans le beau monde et le singeaient pour être bien vus" !
les programmes du Théâtre, à l'époque des créations genevoises des oeuvres d'Offenbach, parlent de succès: 
"Voilà Offenbach plus à la hausse que jamais. Offenbach for ever ! Telle est l'opinion que le public a émise vendredi de la manière la plus bruyante" !
C'est en tout cas ce qui était donné à lire dans La Scène, journal du Théâtre, en janvier 1868 en marge des représentations de La vie parisienne. Entre 1865 et 1880, les oeuvres d'Offenbach ont ravi les mélomanes des Bastions et elles furent reprises, saison après saison. Pour prendre connaissance de toutes ces représentations, un panorama a été dressé à l'aide des programmes de l'époque dans l'article Offenbach for ever !

Le matériel des parties de cordes de Monsieur Choufleuri, comme d'autres matériels d'orchestre manuscrits ou édités au 19e siècle sont disponibles sur le site de la bibliothèque numérique de RERO.
Bonne découverte et n'imitez pas Choufleuri, sortez, la Cour de l'Hôtel-de-Ville vous attend !


Disponibilité (partitions en ligne sur RERO-DOC) 
Disponibilité (Offenbach for ever, rapport annuel 2008)


Muriel



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire