jeudi 13 octobre 2011

Sur les routes de l'Inde du Nord à la découverte de la vina

L'heure de la rentrée a sonné pour les Ateliers d'ethnomusicologie ! Et, c'est sur les Les routes de l'Inde qu'on nous convie dans le cadre du Festival Les nuits du monde !  

Le programme s'est concentré cette année sur les régions du Nord. C'est notamment l'art de la vina que les spectateurs pourront découvrir demain à l'Alhambra. L'histoire de cet instrument nous sera racontée par Philippe Bruguière,conservateur du Musée de la musique de Paris lors d'une conférence intitulée L'art de la vina, une tradition emblématique.

Bin, 18e siècle, Rajasthan
Musée de la musique, Paris

Le nom vina est le terme générique regroupant l'ensemble des instruments à cordes de l'Inde. La rudra-vina, sorte de cithare dans le registre grave, est l'un des plus anciens instruments à cordes de l'Inde.Constitué d'un manche en bois ou en bambou, sa silhouette se distingue par les tumba, résonateurs faits en calebasse.

A la suite de la conférence, le concert est donné en hommage à Ustad Asad Ali Khan récemment décédé. Asad Ali Khan, né à Alwar en 1937, était le dernier descendant de binkars. En effet, son grand-père, Musharraf Khan, fut le premier à se rendre en Occident pour y donner un récital lors d'un voyage à Londres en 1886.

Pour parfaire votre approche de l'instrument :

un site lui est consacré ici,
le livre de Daniel Bertrand La vina de l'Inde du Sud est disponible sur le réseau et une partition vous attend à la bibliothèque

Muriel



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire