lundi 17 janvier 2011

Les destins brisés du rock

Ils sont morts jeunes. Noyade, assassinat, crash d’avion, accident de la circulation, overdose, suicide, crise cardiaque, maladie… Combien de rock stars ont été stoppées en pleine ascension dans leur carrière ? Ces destins brisés abruptement, souvent précédés d’une vie toute en démesure, ont contribué à créer le mythe.

Le rock’n’roll, dès la fin des années 50, devient une culture à part entière, un phénomène de masse, très vite récupéré par l’industrie du show-business. Tout en suivant le cours de l’histoire et de ses événements, le rock’n’roll crée et invente au fur et à mesure sa propre mythologie, avec sa cohorte d’idoles et de martyrs, de tabloïds, de succès, de scandales, de drames et d’impostures, mais demeure incontournable et référentiel grâce à ses propres codes.


Buddy Holly

Si aujourd’hui le rock s’est assagi, la seule valeur qui perdure, intemporelle et stupéfiante (au sens large du terme) demeure dans la veine même de sa création et de ceux – chanteurs, auteurs, compositeurs, musiciens – magnifiques et désespérés qui ont bâti sa légende et gravé dans la cire et dans nos cœurs de fameuses mélodies, des voix inoubliables… Et parce qu’ils étaient jeunes, purs, fous, impatients, incompris, malades, abandonnés ! La mort les a fauchés vite et sans état d’âme !

L'exposition à la Bibliothèque musicale s’inspire largement du livre «Les destins brisés du rock» de Bruno de Stabenrath, auteur au destin brisé lorsqu’en 1996, après avoir signé un contrat dans une maison de disques avec son groupe JamB4, il est victime d’un grave accident de la route qui le laisse tétraplégique.

Cette exposition a lieu jusqu'au 18 mars 2011.

Disponibilité de l'ouvrage de références et des partitions

Patricia 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire